Tu sais que tu es kayakiste quand :

Tu as une grosse boule de corne qui gratte à l’intérieur du pouce droit
Tu jette un œil par-dessus le parapet des ponts pour voir si « il y a de l’eau » (même au dessus des voies ferrées)
L’odeur de la vase te rappelle vaguement ton sac de sport
Ta mère a lavé 6 fois d’affilée ton Helly pour tenter de faire partir l’odeur
Ca ne te gène pas de marcher dans la boue, la vase, les orties…
Du coup tu as cette mycose au pied que tu entretiens depuis 15 ans
Tu es capable de faire des « pates carbo » en toutes circonstances, au pire tu inventes une nouvelle recette
Tu roule en camion, tu as eu un camion ou tu rêve d’un camion
Tu as souvent fait 800 km en camion sans clim pour naviguer 30 minutes
Tu es expert dans la conception des navettes
Tu t’es déjà retrouvé, sans jupe, gilet, casque, affaires sèches, clés (…) lorsque la navette a été terminée
Tu as déjà mal fait ta remorque et perdu des bateaux en route, du coup ça t’a servi de leçon
Tu as passé des week-ends entiers sous la pluie au bord d’une rivière habillé en sacs poubelles
Tu as déjà dormi dans un duvet mouillé
Tu pense que la schlegel c’est un truc pour les vieux et les allemands, mais tu te dis que c’est toujours mieux que le plastique
Tu as déjà dormi avec ton bateau dans ta chambre… parce qu’ « il est neuf, je l’ai reçu hier ».
Tu as passé des heures sur « tes calages »…
Tu te demande encore ou tu as bien pu ranger tes gonfles
Tu as eu plus de cravates que de costumes
Tu t’es déjà fait rouster après un arrêt buffet dans un rappel
Tu sais que ça aurait pu tourner mal, tu avais des potes pour qui ça a mal tourné…
Tu sais que naviguer avec les Dauphins dans le golfe de Porto au petit matin, il n’y a rien de plus beau
Tu sais que pour jouer au kayak polo il n’est pas nécessaire de noyer les chevaux. Et tu sais que l’on peut lâcher la pagaie pour attraper la balle.
Tu as une cicatrice au visage due à une rencontre avec : une pagaie, un rocher, un montant de remorque
Pour toi, Saint Pierre de Bœuf, Chateauroux les Alpes, Cesson Sévigné, Oloron Sainte Marie et le Taravo sont dans grand centres touristiques (liste non exhaustive)
Pour toi la Baie des Phoques et Fontaine de Vaucluse ne sont pas qu’un grand centre touristique.
Tu rêve de surfer le mascaret à la prochaine session, ou tu rêve de surfer le mascaret tout court
Tu n’es pas étonné que Tony Estanguet soit un grand champion, tu le savais depuis qu’il est minime.
Tu te souviens qui est Benoit Pechier et Babak
Tu as déjà chanté « A Joinville Le Pont, Pont, POooooooont ! » en envoyant une lettre à la fédé.
OUI tu as déjà descendu l’Ardèche, et NON ça n’a pas pris 2 jours
OUI tu as déjà fait du raft, et NON tu ne trouve pas que c’était extraordinaire
OUI tu sais esquiPauter, et NON tu n’as pas peur de rester coincé
OUI tu sais aller tout droit, et NON tu ne tourne pas en rond
Tu sais que l’on ne différencie pas les canoës des kayaks par le nombre de passagers.
Tu adore rencontrer des kayakistes car ils vont te donner des nouvelles de potes que tu n’a pas vu depuis cette fameuse nav’ d’anthologie
Tu te sens appartenir à une grande famille. Au prochain qui se ramène chez toi avec une boule au pouce et une mycose au pied, tu ouvriras grand tes bras

lien du groupe Facebook : Tu sais que tu es kayakiste quand :

admin

www.a-r.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.